CALENDRIER

RESTEZ CONNECTES
RECHERCHE
1er décembre
Journée Mondiale de lutte contre le Sida
Publié le mercredi 15 décembre 2010

Journée mondiale contre le sida : une lueur d’optimisme
(article de France Info)

Recul des nouvelles infections et essais encourageants de nouveaux moyens préventifs : en cette journée mondiale de lutte contre le sida, l’optimisme est de mise. Un optimisme modéré, toutefois, car le financement n’est pas à la hauteur des enjeux, selon les chercheurs. L’an dernier, le virus a tué près de deux millions de personnes dans le monde.

Le préservatif, encore et toujours. C’est bien sûr le principal outil de prévention du sida. Mais ce n’est plus le seul. Les chercheurs placent désormais beaucoup d’espoir dans d’autres moyens de prévention, testés cette année avec succès. Ainsi, une expérience menée en Afrique du Sud a montré que l’utilisation d’un gel vaginal microbicide réduisait de 39% le taux d’infection sexuelle. Une autre stratégie prometteuse repose sur l’utilisation des antirétroviraux chez des personnes non-infectées. Autre étude qui a montré des résultats encourageants : la circoncision à titre préventif.

Un programme mené en Afrique du Sud a montré des résultats prometteurs : la circoncision à titre préventif. Explications du professeur François Dabis, chercheur à l’INSERM à l’Université de Bordeaux 2

Les chercheurs devraient donc prochainement disposer d’une solide palette d’outils pour prévenir et réduire les risques. Les derniers chiffres de l’Onusida sont d’ores et déjà encourageants : depuis 1999, les nouvelles contaminations ont reculé de 19%, selon l’Onusida.

Certains Etats ont réduit leur aide

Mais cet optimisme est cependant pondéré par une interrogation : les programmes de recherche, qui sont si prometteurs, vont-ils continuer à être financés ? En juillet dernier, lors de la conférence mondiale sur le sida, Bill Gates n’avait pas caché son inquiétude : "la récession mondiale a contraint tous les gouvernements à ajuster leur budget et certains à réduire l’aide", estimait le milliardaire, très impliqué dans la lutte contre l’épidémie.

En France, second pays du monde en termes d’efforts contre le sida, 230 équipes de recherche sont impliquées dans la recherche. Seront-elles touchées par une restriction budgétaire ? Non, affirme la ministre de la Recherche, Valérie Pécresse.

Suite de l’article sur France Info

Découvrez « Checkpoint », le centre de dépistage rapide pour les gays à Paris. Le 26 janvier 2010 à 20H30, le Kiosque inaugure « Checkpoint », son centre de dépistage rapide du VIH/sida destiné aux hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH) fréquentant le Marais à Paris.
Article de VeryFriendly

Situé dans le Marais au 36 rue Geoffroy l’Asnier (75 004), avec des plages horaires adaptées au plus grand nombre, le centre sera ouvert aux HSH souhaitant un dépistage rapide du VIH/sida réalisé par une équipe de professionnels pluridisciplinaires.

Cette offre innovante, première du genre en France, s’inscrit dans le cadre d’une recherche biomédicale, qui permettra d’évaluer un dispositif associatif médicalisé utilisant des tests rapides de dépistage du VIH et s’adressant à une population d’HSH. Dans un contexte épidémiologique qui témoigne d’une circulation toujours active du virus, l’objectif principal est de réduire la proportion d’infections à VIH/sida non diagnostiquées.

Avec ou sans rendez-vous, les consultants seront reçus par une équipe de médecins et d’infirmiers expérimentés et sensibles aux questions d’orientation sexuelle, avec laquelle ils auront la possibilité de parler librement de leurs pratiques et de leur mode de vie. Chaque consultation, qui durera environ une heure, permettra d’obtenir le résultat du test - après prélèvement d’une simple goutte de sang au bout du doigt - et de bénéficier d’un counseling personnalisé.

Le dépistage est gratuit et confidentiel.

Les consultants pourront par ailleurs bénéficier des services gratuits proposés par l’association : orientation, information, groupes de parole, entretiens avec un psychologue ou un sexologue.

Ouvert 5 jours par semaine (lundi de 8H à 12H30, mardi de 16H à 20H30, mercredi de 16H à 22H, jeudi de 16H à 20H30 et samedi de 12H à 18H) et situé à proximité immédiate des lieux fréquentés par la population gay (Le Marais), Checkpoint permettra d’expérimenter ce type de dispositif pour répondre aux besoins et aux modes de vie des HSH fréquentant le Marais à Paris.

Checkpoint est soutenu par le ministère de la santé et des sports, le Conseil Régional d’Île de France, le GRSP Île de France, la Mairie de Paris, la Mairie du 4 ème arrondissement de Paris, Sidaction, les laboratoires bioMérieux, Tibotec, BMS, MSD, Boehringer Ingelheim, GSK et les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence.

Sources Yagg, Veryfriendly

Soutenir par un don