RESTEZ CONNECTES
RECHERCHE
Couleurs Gaies au tribunal pour la journée mondiale de lutte contre l’homophobie !
Un report d’audience subie mais qui tombe à point nommé
Publié le mardi 18 mai 2010

Le 25 juin 2010, une cinquantaine de sympathisants de Couleurs Gaies attendait dans une salle d’audience du tribunal de Metz le procès d’un agresseur d’une jeune messine qu’il avait tabassé en pleine rue Serpenoise au motif de son homosexualité. En raison de l’absence de l’avocat de l’agresseur, l’audience avait été reportée au 17 mai. Le juge ne s’en doutait pas mais le 17 mai est la journée internationale de lutte contre l’homophobie.

Toutes et tous au tribunal de Metz lundi après-midi :

L’agression remonte au 3 août 2009, vers 20h00. La victime avait porté plainte le lendemain et organisé quelques jours après une manifestation de protestation sur les lieux de son passage à tabac. Grâce au travail de la Police et à la ténacité de la jeune messine, l’agresseur a été retrouvé. Afin de soutenir la victime, Couleurs Gaies appelle ses sympathisants à assister à l’audience qui aura lieu le lundi 17 mai, entre 14h00 et 18h00.

Couleurs Gaies se porte partie civile :

L’association, en concertation avec la victime, a décidé de se porter partie civile dans cette affaire pour plusieurs raisons. Il s’agit tout d’abord de faire reconnaître le caractère homophobe de l’agression. En effet, des procès très récents suivis par les associations LGBT ont démontré que les Procureurs écartaient souvent d’office ce motif. Couleurs Gaies veut ensuite souligner la gravité de l’agression et le comportement exemplaire de la jeune messine. Enfin, l’association souhaite faire savoir qu’elle a pour objet de conseiller et d’accompagner les victimes qui en font la demande. Trop souvent encore, celles-ci hésitent à porter plainte, et encore plus à prendre contact avec Couleurs Gaies, si bien que les agresseurs s’en titrent à bon compte.

Soutenir par un don