RESTEZ CONNECTES
RECHERCHE
Couvrez ce sexe que je ne saurais voir
Documentaire Euradio
Publié le mercredi 12 février 2014

Un reportage d’Euradio avec de nombreux-ses intervenant-es du Centre LGBT de Nantes.

"En France, le transsexualisme n’est plus une maladie mentale depuis 2010.

Le pays était alors devenu le premier pays au monde à franchir le pas, alors que l’Organisation Mondiale de la Santé maintient toujours la transsexualité dans sa liste des maladies mentales.

En trois ans, les choses n’ont pas beaucoup changé en Europe, le situation est globalement la même dans la plupart des pays de l’Union. Même si la presque totalité des Etats assurent une protection des transgenres en cas d’aggression, la légistlation pour favoriser leur intégration dans la société reste très légère. Les Pays-Bas et l’Allemagne sont les Etats qui auront permis le plus d’ avancées significatives.

De l’autre côté du Rhin par exemple, les bébés ne naissent plus soit féminins, soit masculins depuis le 1er novembre dernier. Les parents allemands peuvent faire inscrire un sexe "indéterminé" sur les actes de naissance de leurs nourrissons. L’Allemagne devient ainsi le premier pays européen à reconnaître l’existence d’un troisième genre, ni masculin, ni féminin, mais intersexuel.

Cette avancée non négligeable facilitera peut être l’intégration des trans dans la société allemande. Les démarches administratives restent l’obstacle majeur des transgenres, après biensûr le processus de changement de sexe qui impose de nombreuses humiliations.

Enquête sur cette minorité que l’on cache."

« Couvrez ce sexe que je ne saurais voir », un documentaire d’Aurélien Frances pour EuradioDoc.

Soutenir par un don