RESTEZ CONNECTES
RECHERCHE
Elections départementales : la politique de l’enfance et de la famille en jeu
Communiqué de l’APGL
Publié le vendredi 27 mars 2015

Paris, le 27 mars 2015

Dimanche dernier, s’est tenu le premier tour des élections départementales selon les nouvelles règles paritaires, avec l’élection d’un binôme constitué d’une femme et d’un homme. Par ses champs de compétences, le conseil départemental est un acteur majeur dans le quotidien de ses administrés et des familles, notamment avec la politique de l’enfance et de la famille dont l’une des composantes est l’encadrement de l’adoption internationale et des pupilles de l’Etat.

Le Gouvernement Ayrault et le Parlement ont permis l’existence de la loi « mariage pour tous et adoption » du 17 mai 2013, ouvrant ainsi la possibilité pour les couples de même sexe d’obtenir un agrément conjoint en vue d’une adoption. Un nombre croissant de ces couples ont ainsi soumis leurs demandes au service de l’aide sociale à l’enfance (ASE) placé sous l’autorité du président du conseil départemental et certains ont déjà obtenu leurs agréments[1].

L’Association des parents et futurs parents gays et lesbiens (APGL) et les familles homoparentales sont ainsi concernées par les résultats des élections départementales qui influeront sur la politique de l’enfance et de la famille du territoire. Or, le résultat de premier tour a fait clairement apparaitre que les candidats des partis politiques qui se sont ostensiblement opposés à l’égalité entre tous les citoyens quelles que soient leurs orientations sexuelles, devancent ceux des partis qui eux se sont pleinement engagés pour défendre cette égalité.

L’APGL appelle à participer massivement au second tour de ces élections, en désignant les candidats garant du respect de l’ordre républicain et de l’égalité entre toutes et tous, refusant ainsi d’avoir des conseils départementaux imposer des politiques discriminatoires en rupture avec le pacte républicain.

Marie-Claude Picardat et Dominique Boren
Co-présidents de l’APGL

Contact médias :
Doan Luu - 06 16 66 56 91 – presse @apgl.fr – www.apgl.fr

http://apgl.fr/article/item/444-adoption-par-les-couples-homosexuels-la-france-doit-encore-faire-des-efforts

Soutenir par un don