CALENDRIER

RESTEZ CONNECTES
RECHERCHE
La transphobie tue encore
Trans Day of Rememberance (TDoR)
Publié le mercredi 16 novembre 2011

Depuis le 20 novembre 2010, à travers le monde, des personnes trans ont encore été assassinées parce qu’ils ou elles sont trans. Initiée en 1999 suite à l’assassinat de Rita Hester en novembre 1998 parce qu’elle était trans, le TDOR (journée du souvenir des victimes de la transphobie) vient chaque année nous rappeler la réalité de la violence transphobe. A cette occasion le centre LGBT de Nantes organisera un dépôt de gerbe à la mémoire des victimes de la transphobie, le 18 novembre, à 18h15 place du Commerce.

En plus des assassinats, des agressions physiques et verbales, tous les jours, les trans sont victimes de discriminations. En France, en 2011, les personnes trans subissent toujours tout au long de leur parcours l’arbitraire d’équipes de psychiatres « auto-proclamées » officielles. Ainsi psychiatriséEs, les trans ne peuvent disposer librement de leur corps et décider de leur genre. De même, les demandes de changement d’état civil faites au tribunal de grande instance sont suspendues à l’arbitraire des juges. Ainsi de nombreuxSES trans ont des papiers d’identité qui ne correspondent pas à leur genre social ce qui donne lieu à des exclusions quotidiennes : à l’embauche, au travail, à la Poste…

Tant que les institutions feront elles-mêmes preuves de discriminations envers les trans, elles légitimeront les actes de violences transphobes.
Nous exigeons :
- la reconnaissance légale de la transphobie comme discrimination ;
- la possibilité pour les trans de changer d’identité par voie administrative sans justificatifs d’opération ou de stérilisation ;
- la prise en charge par la sécurité sociale des coûts médicaux liés à la transition sexuelle ;
- la prise en charge des transitions faites à l’étranger, dans l’attente de la formation d’équipe chirurgicales françaises ;
- le libre choix des parcours de santé et des praticiens par les personnes trans.

Retrouvons nous Le 18 novembre 2011 à 18h15 place du Commerce, pour ne pas oublier celles et ceux qui ont été assassinéEs.
Soutenir par un don