RESTEZ CONNECTES
RECHERCHE
Nessma autorisée à déposer sa demande d’asile en France
1ère victoire mais le combat n’est pas terminé !
Publié le vendredi 5 novembre 2010

Lundi 25 Octobre 2010, la préfecture de Moselle a autorisé Nessma à déposer sa demande d’Asile en France. C’est une première bataille de gagnée pour Nessma, dans laquelle votre mobilisation a été décisive. Tout ce que vous avez fait a été utile : depuis la simple signature de la pétition jusqu’à l’implication active dans le comité de soutien à Nessma, en passant par la diffusion et la publication de l’information pour contribuer à la visibilité de l’affaire.

Mais le combat n’est pas terminé ! Dans les mois à venir, l’OFPRA (Office Français de Protection des Réfugié-e-s et des Apatrides) va statuer sur la demande d’Asile de Nessma. Si la réponse de l’OFPRA est positive, Nessma aura gagné son combat, mais si la réponse est négative, nous devrons nous remobiliser très rapidement car Nessma devra faire des recours avec à terme un risque d’expulsion … vers la Libye cette fois. Aussi, même si nous pouvons nous réjouir de cette première victoire, même si le temps de la décision de l’OFPRA nous accorde un répit, nous devons rester mobilisé-e-s : la pétition (http://8285.lapetition.be) est toujours ouverte à signature et le restera jusqu’à ce que la France accorde une protection durable à Nessma.

Par ailleurs, 5 autres réfugié-e-s LGBT ayant fui les violences et les persécutions dans leurs pays sont actuellement menacés d’expulsion … vers ces mêmes pays ! Dans l’élan de la mobilisation pour Nessma, nous pouvons aussi les soutenir ! La mobilisation a toujours un impact !

- Honoré, Camerounais en danger dans son pays, réfugié en région parisienne, expulsable, passe en procès le 29 Octobre et risque en outre 3 mois de prisons pour refus d’embarquement après 4 tentatives pour l’expulser au Cameroun (http://lezstrasbourg.over-blog.com/article-honore-gay-camerounais-en-danger-dans-son-pays-toujours-expulsable-et-en-proces-le-29-octobre-59256163.html)

- Abdou, Sénégalais en danger dans son pays, réfugié à Grenoble, actuellement enfermé en Centre de Rétention à Lyon, menacé d’expulsion imminente vers le Sénégal (http://lezstrasbourg.over-blog.com/article-abdou-gay-senegalais-en-danger-dans-son-pays-menace-d-expulsion-58908762.html)

Voir aussi :
Soutenir par un don