CALENDRIER

RESTEZ CONNECTES
RECHERCHE
Oui au TRUVADA® en prévention pour les personnes les plus exposées
Communique de SIS
Publié le samedi 22 novembre 2014

Le bras placebo dans l’étude Ipergay c’est fini* ! SIS-Réseau se réjouit de cette décision de l’ANRS qui permet désormais à l’ensemble des personnes séronégatives incluses dans cet essai de bénéficier du TRUVADA® (médicament antirétroviral VIH) dans un but préventif.

SIS-Réseau réclame que la demande de RTU (recommandation temporaire d’utilisation) soit instruite dans les meilleurs délais afin de rendre le TRUVADA® accessible comme outil supplémentaire de prévention.

SIS-Réseau estime en effet que ce médicament doit être mis à disposition des personnes les plus exposées au risque de contamination par le VIH/sida, en particulier certains gays qui se trouvent en difficulté momentanée avec le préservatif.

La mise en place d’un réseau de compétences spécialisées à l’image du centre de santé sexuelle Le 190 (Paris) permettra à ces personnes à risque d’être suivies et accompagnées pour bénéficier d’un dépistage régulier du VIH, des hépatites et des IST.

SIS-Réseau a donc logiquement décidé de rejoindre le Comité Associatif d’IPERGAY afin d’être force de proposition auprès du comité scientifique et plaider pour la mise en place de ce réseau spécialisé.

Rappelons qu’en France, 6 400 personnes ont découvert leur séropositivité au VIH en 2012. Parmi elles, environ 42 % sont des hommes ayant des rapports sexuel avec des hommes (HSH).

Contact : Alain Miguet
Rédacteur en chef
SIS-Réseau
01 44 93 16 52 / 06 03 57 27 97

* L’essai ANRS-IPERGAY évalue une stratégie de prophylaxie "à la demande", prise uniquement au moment de l’exposition aux risques sexuels. Depuis fin octobre 2014, à la suite d’essais concluants aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, le bras placebo - sujet à polémiques - a été supprimé.

Voir aussi :
Soutenir par un don