RESTEZ CONNECTES
RECHERCHE
Propos transphobes au lendemain du TDoR
sur RTL
Publié le jeudi 5 décembre 2013

A Monsieur Jacques Expert
Directeur des programmes de RTL

Monsieur,

Le 21 novembre dernier, lendemain de la « Journée du souvenir trans » en hommage aux victimes des violences transphobes, sur votre antenne, le chroniqueur Régis Mailhot a fait une chronique particulièrement insultante envers les transgenres. Le dénigrement des personnes qui ne peuvent vivre leur véritable genre qu’à travers des travestissements occasionnels est déjà inadmissible. Mais Régis Mailhot ne s’est pas contenté de cela.

Il a laissé entendre que les transgenres, que lui ne nomme que par le terme à connotation fortement stigmatisante de « travelos », étaient des personnes démunies de cerveau. Sachez monsieur, que de notre côté, les personnes transgenres que nous connaissons sont cuisinier(ière)s, enseignant(e)s, kinésithérapeutes, infirmier(ières)s, pilotes d’avions, informaticien(ne)s etc…, autant de métiers qui nécessitent d’être en pleine possession de toutes ses capacités intellectuelles.

Régis Mailhot a également dénigré la décision gouvernementale de 2010 (et non 2011, cette personne ne connaît pas son sujet) qui reconnaissait enfin que la transidentité n’est pas une maladie mentale. Sans doute ce monsieur n’imagine-t-il pas la discrimination faite lorsque l’on considère, du fait de sa différence, une personne comme un malade mental. Régis Mailhot remettra-t-il également en cause l’autre décret de 1981 qui a supprimé l’homosexualité de la liste des maladies mentales ? Quelle sera l’étape suivante ?

Cette réaction peut vous paraître excessive mais nous vous rappelons que si la république française considère qu’il est important que l’on respecte la liberté de la presse elle interdit également les propos racistes, homophobes ou transphobes qui incitent à la haine et à la discrimination envers les minorités.

En tant que directeur de programmes de RTL vous avez la responsabilité de la diffusion de tels propos qui sont condamnables par la loi. Notre association qui lutte contre l’homophobie et la transphobie ne peut admettre ces propos insultants envers une catégorie de notre communauté. Elle ne peut laisser passer de telles paroles diffusées sur les ondes publiques et qui incitent à la haine envers les transgenres qui ont déjà fort à faire pour lutter contre les stéréotypes qui les stigmatisent.

Nous exigeons donc que vous condamniez publiquement les propos de votre chroniqueur. Et que vous imposiez à ce dernier qu’il présente ses excuses à la communauté transgenre qui a été publiquement insultée par ce monsieur qui prétendait faire de l’humour.

Dans cette attente nous vous prions d’agréer, Monsieur, l’expression de nos salutations distinguées.

Vincent Danis
Président du centre LGBT de Nantes

Martine Letellier
Vice présidente du centre LGBT de Nantes,
Représentante de la commission trans

Voir aussi :
  • Réunion ouverte et TDoR (...)
    L’association Contact, en partenariat avec le CLGBT de Nantes vous invite à (...)
Soutenir par un don