RESTEZ CONNECTES
RECHERCHE
Soutien international à la Pride de Belgrade !
Paris, le 16 septembre 2009
Publié le jeudi 17 septembre 2009

La pride de Belgrade en Serbie, prévue dimanche 20 septembre, est à très haut risque.

La réaction s’organise avec force et méthode.

Plusieurs groupes d’influence venant de toute la Serbie, notamment des organisations familiales et des étudiants de grandes écoles ; également des supporters de clubs de football ( Red Star football club et United Force RadniÄ ki football club) qui ont déclaré que ce serait « l’occasion de régler leurs comptes avec la police ; les jeunesses des partis politiques patriotiques ; sans oublier des groupes d’extrême droite, ont informé qu’ils attaqueraient non seulement les marcheurs mais également les forces de l’ordre.

Des emails et des SMS sont adressés en grand nombre afin de rassembler le plus grand nombre possible de contre manifestants afin d’attaquer la Pride et de l’empêcher de se dérouler.

Certains groupes ont prévu de se charger de mettre la pagaille dans le centre ville pour y attirer la police, pendant que d’autres attaqueront la Marche LGBT.

Ils ont annoncé qu’ils seront armés de pétards, pierres, cocktails Molotov, gaz lacrymogènes…

Mladen Obradović, une responsable de l’association Obraz, a déclaré qu’ils ne marcheraient pas à n’importe quel prix.

Les forces de l’ordre, par la voix de Monsieur Dacic, ont assuré de leur côté qu’elles feraient tout leur possible pour maintenir l’ordre public et la paix

Rappelons que la Serbie a signé en avril 2008 un accord d’association avec l’Union Européenne à laquelle elle souhaite adhérer.

Nous demandons que s’organise de toute urgence une solidarité européenne afin que cette Pride puisse se dérouler dans de bonnes conditions.

La sécurité de tous les participants à la marche doit être assurée.

Les députés européens, les ambassadeurs européens en poste à Belgrade, le gouvernement Français et le Quai d’Orsay doivent se mobiliser afin que ne soit pas bafouée la liberté d’expression et de rassemblement, à Belgrade, dimanche prochain.

Soutenir par un don