CALENDRIER

RESTEZ CONNECTES
RECHERCHE
St Petersburg, s’opposer à l’interdiction de « propagande homosexuelle »
Publié le samedi 19 novembre 2011

St Petersburg, s’opposer à l’interdiction de « propagande homosexuelle »

Le 11 novembre dernier, le parti “United Russia” a introduit devant l’Assemblée législative de St Petersburg, deux articles 70 et 71, dans le but d’interdire, avec l’article 70 : toute « propagande en faveur de la sodomie, de l’homosexualité, du lesbianisme, de la bissexualité et des questions trans. envers des mineurs » et avec l’article 71 : « toute propagande pédophile ».

Ces deux articles introduits simultanément entretiennent l’amalgame entre pédophilie et homosexualité, d’autant plus que les peines encourues sont les mêmes sous chaque article. Ils n’ont en réalité pour objectif que d’interdire toute communication relative aux questions propres à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre.

Les associations LGBT locales craignent les comportements de violence et de haine qui ne manqueront de se produire avec l’adoption d’une telle loi.
En particulier, tous les jeunes LGBT et celles et ceux qui s’interrogent sur leur orientation sexuelle ou identité de genre et manquent déjà cruellement d’information, seront encore plus isolés et véritablement en danger.
La Russie détient déjà le record de suicides d’adolescents et nombre d’études ont démontré que les jeunes LGBT sont surreprésentés dans cette catégorie.

Plusieurs membres du parti « United Russia » réclament une loi au niveau fédéral, ce qui étendrait alors ce risque au niveau de toute la fédération de Russie.
Les Droits LGBT en sont à leurs balbutiements en Russie, de telles propositions de loi sont une des conséquences négatives d’une plus grande visibilité LGBT qui entraîne aussi plus d’hostilité et de mesures répressives.
Elles sont constitutives d’un déni de liberté d’expression et sont en contradiction avec la Déclaration Universelle des Droits Humains des Nations Unies et avec la Convention Européenne des Droits Humains signées par la Russie qui n’hésite pas à violer ses engagements internationaux.

Afin de soutenir les personnes LGBT en Russie et vous opposer à l’interdiction de « propagande homosexuelle » à St Petersburg, nous vous invitons à signer la pétition.

Pour le Centre LGBT Paris IdF
Christine Le Doaré, présidente

Signer la pétition
Soutenir par un don