RESTEZ CONNECTES
RECHERCHE
Un agent du Ministère se révolte contre une action de prévention au MAEE dans un « salon beige »
(blog quotidien d’actualité des laïcs catholiques, sic !!!)
Publié le vendredi 2 décembre 2011

Depuis 2007, date de sa création, notre association a su créer l’évènement au MAEE au cours de la journée mondiale de lutte contre le sida du 1er décembre en organisant une opération d’information et de prévention à destination de tous les agents à l’entrée des restaurants administratifs des différents sites du Ministère.

Il s’agit d’une opération visant à toucher entre mille et mille cinq cent agents du Ministère sous forme de sets de table édités par Arcat Sida, de distribution de documentation fournie par le « Le Kiosque Infos Sida et Toxicomanie » et de préservatifs offerts par l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Ile de France.

L’ensemble des agents du MAEE semble particulièrement apprécier cette action de sensibilisation valorisant notre association. Malheureusement tous ne semblent pas partager cette opinion. Un pourfendeur de la morale « catholique laïcisante ?? » s’est élevé contre « ce procédé intempestif en faveur d’une propagande sexuelle pour le moins déplacée voire dévoyée ».

Outre qu’il a sans doute oublié que le ministère qui l’emploie encourage fortement la dépénalisation de l’homosexualité dans les enceintes internationales, la hargne dont il fait preuve dans ses propos sur internet est totalement inacceptable. Voir le texte de l’intéressé

Le premier décembre est une occasion d’informer des risques de la maladie et non de faire la promotion de pratiques sexuelles. Il s’interroge sur « la légalité de cette propagande », autorisée par la Direction des ressources humaines, « qui ne devrait pas trouver sa place au sein de ce Ministère ». Bigre, un ignorant sur le sens de cette journée reconnue internationalement et relayée par tous les medias !

Laurent LAPEYRE
Président d’ALGO,
association membre du collectif Homoboulot et de l’inter-LGBT

Site d’Algo
Voir aussi :
Soutenir par un don